Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 "Souvenir Albert Bourlon"

"Souvenir Albert Bourlon"

« Souvenir Albert-Bourlon »

 

Qui était Albert Bourlon ?

 

Une association vient d’être créée pour faire perdurer le souvenir d’Albert Bourlon,  (1916-2013), champion cycliste berruyer né à Sancergues, qui détient, pour toujours, le record de la plus longue échappée en solitaire dans le Tour de France : c’était le 11 juillet 1947, 253 km dans l’étape Carcassonne-Luchon. Sa carrière sportive ne se limite certes pas à cet exploit. Il fut le premier Berrichon du Cher à courir le Tour de France en 1938 et si la guerre vint interrompre la montée de ce jeune espoir, dès 1945, il montre une telle volonté que de nombreuses victoires viennent s’ajouter à son palmarès et que bientôt, le populaire « Bébert » fait vibrer les foules sur les routes et sur les pistes des vélodromes.

Ses exploits sont contés dans de nombreux journaux sportifs, et sur divers sites internet en plusieurs langues : en roumain évidemment puisqu’il s’illustra à Bucarest mais aussi en italien, espagnol, allemand et même en chinois. Un livre « Albert Bourlon, d’évasions en échappées » lui a été consacré : c’est sa vie  toute entière qui nous est contée, témoignage du cyclisme d’un autre temps mais aussi plongée dans l’Histoire au travers des divers épisodes de la longue vie de « Bébert ».

Albert Bourlon n’était pas seulement un grand champion cycliste d’après guerre : il fut un homme au destin exceptionnel, prisonnier de guerre évadé cinq fois, homme droit et généreux, fidèle à ses engagements, courageux et volontaire en toutes occasions, humaniste et bon vivant.

 

Les buts de l’association

 

Les personnes qui viennent de créer l’association « Souvenir Albert-Bourlon » veulent que la mémoire de cet homme très attachant vive à Bourges, à Sancergues, dans les Pyrénées sur le tracé de l’étape légendaire, et que le nom d’Albert Bourlon ne soit pas oublié. Pour cela, l’association veut œuvrer pour que des rues, des lieux sportifs portent son nom, pour que soit rappelé son palmarès dans les médias et que des stèles soient érigées sur le parcours de l’étape Carcassonne-Luchon et à Bourges.

 

Pour aider à la réalisation de ces objectifs, adhérez à l’association. 

 

Le président, Jean-Luc Raimbault (06 26 68 67 72) et les responsables du bureau ( le secrétaire Michel Pinglaut 02 48 69 21 06, Jean Michel Pignero 02 48 20 39 02 et la trésorière Françoise Bezet 02 48 72 71 93) sont à votre disposition pour tout renseignement complémentaire.

Adhésion : 10€

Les adhésions sont à adresser à la trésorière, 48 Grande rue 18140 Sancergues

 

 

 

Association « Souvenir Albert-Bourlon » - Qui était Albert Bourlon ? - (Jacky BALLAND) en PDF

 

Rétro : Albert BOURLON (Roltiss.roland.tissier) Nécrologie : Albert Bourlon - Une légende berrichonne s’est éteinte mercredi après-midi, à l’âge de quatre-vingt-seize ans+++ (Mémoire du Cyclisme - Nadine MARECHAL - Jacky BAVOUSET) 18 Octobre 2013 Albert...

Lire la suite

 

Albert Bourlon en 1947, entre Carcassonne et Luchon : le recordman de la plus longue échappée du Tour s'est éteint, hier, à 96 ans. Une légende berrichonne s'en est allée Albert Bourlon s’est éteint mercredi après-midi, à l’âge de quatre-vingt-seize...

Lire la suite

 

Albert Bourlon, échappé pendant 253 km sur le Tour 1947.? - boris paul Tour de France cycliste : 12ème étape Marseille - Montpellier Le 11 juillet 1947, le Berrichon Albert Bourlon tenait en respect le peloton du Tour pendant 253 km. Un record qui tient...

Lire la suite

La 12ème étape du tour de France conduit les coureurs cyclistes de Marseille à Montpellier en passant devant les arènes de Nîmes. Les coureurs sont confrontés à un vent fort. L'arrivée se joue au sprint à Montpellier. Henri MASSAL(46), l'emporte devant Jean DIEDERICH (38) et Edouard MULLER. René VIETTO conserve le maillot jaune.Dans la 13èmes étapes une échappée de 3 coureurs belges Norbert CALLENS (2), Raymond IMPANIS (4), et Albéric SCHOTT(9), se forme peu après le départ de Montpellier, rejointe par Lucien TEISSEIRE (48), elle aboutit à un sprint entre ces quatres coureurs cyclistes au Vélodrome de Carcassonne. Lucien TEISSEIRE remporte la victoire.Une belle étape attend les coureurs cyclistes, lors de la 14ème étape. C'est en solitaire sur 250 kilomètres qu' Albert BOURLON(82) réalise un exploit et empoche la victoire à Luchon après avoir gravi Les cols de port et de Portet d'Aspet.La 15ème étape, une des étape de montagne les plus difficile de ce Tour de France, voit Jean ROBIC (68) franchir en tête le col d'Aspin, le Tourmalet, le col de l'Aubisque, et arrive en vainqueur à Pau.

 

Tour de France 2014 : Albert Bourlon, de la résistance au plus long raid de l'histoire du Tour

CHRONIQUE - Durant toute la durée du Tour de France (du 5 au 27 juillet), retrouvez chaque jour à 7h38 "Fenêtre sur Tour", l'échappée radiophonique d'un écrivain qui aime la parole et le vélo, Christian Laborde.

 

Albert Bourlon, de la résistance au plus long raid de l'histoire du TourCrédit : Christian Laborde

Christian Laborde raconte sa fabuleuse histoire du Tour en une minute chrono. Retour sur un siècle d’aventure humaine, par un amoureux du Tour, qui ne cache pas son respect pour tous ceux qui l’incarne au quotidien. Un hommage vibrant aux coureurs, toutes générations confondues. 

Pas d'eau, pas d'air, rien que du feu

Christian Laborde

Mardi 22 juillet, avant le départ de la 16e étape entre Carcassonne et Bagnères-de-Luchon, l'écrivain évoque la mémoire d'Albert Bourlon, "coureur formé au vélo-club de Bourges". "Nous sommes le 11 juillet 1947, au départ de l'étape Carcassonne-Luchon. Le maillot jaune est sur les épaules de René Vietto. Carcassonne quittée, Bourlon sort du peloton et s'en va seul. Il faut escalader quatre cols et rouler sous un soleil caniculaire. Pas d'eau, pas d'air, rien que du feu". 

Il est résistant Albert. Il l'a toujours été, surtout durant la seconde guerre mondiale

Christian Laborde

"À quoi pense-t-il Albert durant son échappée ?, interroge Christian Laborde. Au coureur qu'il était avant-guerre, à ce pédaleur furieux qui se lançait dans des raids suicidaires et victorieux. Il se dit qu'il doit tenir. Il est résistant Albert. Il l'a toujours été, surtout durant la seconde guerre mondiale lorsque, prisonnier, il s'évade et traverse une partie de l'Allemagne..."  

Tag(s) : #Rétro, #Jacky BALLAND, #Nadine MARECHAL
 >