Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marc Pâris, le président de Cher VTT Vélo Passion peut compter sur de fidèles partenaires et bénévoles. - Photo Nadine MARECHA

Marc Pâris, le président de Cher VTT Vélo Passion peut compter sur de fidèles partenaires et bénévoles. - Photo Nadine MARECHA

 

La saison 2014 a été des plus fastes pour Cher VTT Vélo Passion qui a organisé avec succès le 18 e Trophée d'Or féminin et en plus trois manches du challenge du Boischaut-Marche.

« Nous avions pourtant des incertitudes quant à l'engagement des villes du fait des élections municipales qui se sont heureusement estompées », soulignait le président Marc Pâris, lors de l'AG de l'association qui s'est tenue vendredi.

Une ombre au tableau tout de même : le tarif inconnu des forces de l'ordre ! Heureusement, Jacky Tarenne, président du comité du Centre de cyclisme était porteur d'une bonne nouvelle : le ministère de l'Intérieur reporterait la mise en place de la circulaire ministérielle au 1 er janvier 2015.

Peut-être la fin des Boucles dunoises…

Malgré la sévère concurrence de deux manches de Coupe du monde en Suède et d'une nouvelle épreuve en Allemagne, le 18 e Trophée d'Or s'est soldé par une réussite et la victoire de l'Italienne Elisa Longo-Borghini.

Sans cesse sur le pont, les bénévoles de Cher VTT Vélo Passion poursuivaient leur route avec trois épreuves du challenge du Boischaut : les Boucles dunoises à Dun, le prix du Centre de la France à Bruère-Allichamps et le Prix des Foires d'Orval à Saint-Amand, toutes remportant un vif succès sportif et populaire.

Pour 2015, les Boucles dunoises ne sont pas assurées d'êtres reconduites. « Le maire Louis Cosyns n'est pas chaud », admet Marc Pâris. Et à Bruère-Allichamps, c'est le comité des fêtes qui devra prendre en charge le financement de la course.

Le Trophée d'Or à la recherche
de financement

Mais ce qui inquiète surtout le "boss", c'est la pérennité du Trophée d'Or, le fleuron de ses organisations. En effet, seule la municipalité de Graçay est favorable à la venue de l'épreuve féminine l'an prochain, tandis que la ville de Saint-Amand-Montrond, berceau du Trophée d'Or, a sérieusement rogné sa subvention. Au point de mettre la course par étapes en péril. Marc Pâris en a averti le maire Thierry Vinçon, qui lui a aussitôt donné rendez-vous. En toute intimité. Visiblement, Thierry Vinçon croit en un avenir plus rayonnant du Trophée d'Or, qui pourrait également scintiller à Bourges, Châteauroux et Montluçon.

Tiens, tiens, ces quatre villes n'ont-elles pas décidé dernièrement de s'unir économiquement pour le meilleur ? Affaire à suivre…

Nadine Maréchal

Tag(s) : #Féminines, #Nadine MARECHAL

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
 
 >
http://www.les-actus-du-cyclisme.com/