Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

John Degenkolb (Giant-Alpecin)

John Degenkolb (Giant-Alpecin)

John Degenkolb sur le podium du Paris-Roubaix, le 12 avril 2015

John Degenkolb sur le podium du Paris-Roubaix, le 12 avril 2015

 

 

Alexander Kristoff rêvait d'un formidable doublé après sa victoire dans le Tour des Flandres le week-end dernier. Mais c'est un autre doublé que Paris-Roubaix a offert dimanche sous un soleil presque estival. Vainqueur de Milan-San Remo au mois de mars, John Degenkolb (Giant-Alpecin) s'est imposé sur l'Enfer du Nord pour devenir le deuxième coureur de l'histoire à remporter la Primavera et Paris-Roubaix la même année, après Sean Kelly en 1986.

 

Lire la suite + commentaires...

 

 

 

ITW Degenklob

John Degenkolb: "j'ai tant rêvé de remporter cette course"

Deuxième en 2014, l'Allemand John Degenkolb a remporté l'édition 2015 de Paris-Roubaix au sprint alors qu'un groupe de sept coureurs était arrivé en tête sur le vélodrome de Roubaix. Le coureur de l'équipe Giant a été récompensé de ses efforts de la journée, et notamment de son coup de force dans le finish lorsqu'il est revenu seul sur Lampaert et Van Avermaet, tous les deux échappés à moins de 15 km de l'arrivée. "C'est incroyable, j'ai travaillé très dur pour ça", a confié Degenklob au micro de France Télévisions après la course. "C'est un rêve qui se réalise. C'est la course que j'ai toujours rêvé de remporter."

 

francetv sport - Cyclisme

Florian Sénéchal (Paris-Roubaix 2015)


Le résumé de Paris-Roubaix 2015
John Degenkolb a remporté dimanche Paris-Roubaix, la "reine des classiques" cyclistes, et a signé la deuxième victoire allemande de l'histoire, 119 ans après Josef Fischer qui avait gagné la première édition. Vainqueur de Milan-Sanremo le mois dernier, Degenkolb a mené une course splendide pour s'imposer après 253,5 kilomètres dans cette 113e édition. "Je suis très fier d'avoir fait comme Sean Kelly (vainqueur lui aussi la même année de Milan-Sanremo et Paris-Roubaix)", a déclaré l'Allemand à propos de l'Irlandais, la référence des années 1980.

John Degenkolb, Zdenek Stybar et Greg Van Avermaet


John Degenkolb: "j'ai tant rêvé de remporter cette course"
Deuxième en 2014, l'Allemand John Degenkolb a remporté l'édition 2015 de Paris-Roubaix au sprint alors qu'un groupe de sept coureurs était arrivé en tête sur le vélodrome de Roubaix. Le coureur de l'équipe Giant a été récompensé de ses efforts de la journée, et notamment de son coup de force dans le finish lorsqu'il est revenu seul sur Lampaert et Van Avermaet, tous les deux échappés à moins de 15 km de l'arrivée. "C'est incroyable, j'ai travaillé très dur pour ça", a confié Degenklob au micro de France Télévisions après la course. "C'est un rêve qui se réalise. C'est la course que j'ai toujours rêvé de remporter."

Paris-Roubaix: John Degenkolb s'impose au sprint
L'Allemand John Degenkolb (Giant) a remporté dimanche la 113e édition de Paris-Roubaix, la "reine des classiques" cyclistes, longue de 253,5 kilomètres. Degenkolb a signé la deuxième victoire allemande de l'histoire, 119 ans après Josef Fischer qui avait gagné la première édition. Déjà vainqueur de Milan-San Remo en début de saison, le coureur de l'équipe Giant a battu ses adversaires au sprint. Un groupe de 7 coureurs a en effet terminé en tête sur le Vélodrome de Roubaix.

Degenkolb a été parfait pour remporter son premier Paris-Roubaix
Après une course très ouverte, John Degenkolb s'impose sur la 113e édition de Paris-Roubaix. Le sprinteur allemand a réussi le coup parfait pour s'imposer au sprint sur le vélodrome de Roubaix devant Stybar et Van Avermaet. Il remporte le deuxième Monument de sa saison après Milan-San Remo. FRANCOIS LO PRESTI / AFP

John Degenkolb


Paris-Roubaix: Wiggins attaque à 30km de l'arrivée
Le vainqueur du Tour 2012, Bradley Wiggins, disputait la dernière course sur route de sa carrière sur Paris-Roubaix dimanche. Et l'Anglais n'a pas quitté le monde du cyclisme sans panache. Le coureur de la Sky, reconnaissable dans la poussière des pavés avec sa barbe très fournie, a déclenché les hostilités en attaquant à 30 km de l'arrivée. Dans son style tout en puissance, Wiggins a emmené dans sa roue trois coureurs mais après creusé un écart d'une quinzaine de secondes, Bradley Wiggins a vu le peloton le reprendre.

Violent chute à 50km de l'arrivéee
À 50 km de l'arrivée de l'édition 2015 de Paris-Roubaix, une première chute collective a secoué le peloton et fait basculer la course vers son dénouement finale avec un groupe d'une vingtaine de coureurs qui s'est détaché en tête. Dans le mouvement qui a envoyé des cyclistes à terre, Vansummeren, le Belge de l'équipe AG2R, a terminé au sol, comme Matti Breschel le coueur de la Saxo. Revivez ce moment en vidéo.

Le peloton de Paris-Roubaix brave un TGV et le règlement
Voilà encore une histoire qui va faire parler. Le passage d'un train a divisé le peloton des leaders de Paris-Roubaix en deux parties. Problème, de nombreux coureurs ont franchi le passage à niveau sous le feu rouge clignotant. Certains sont même allés encore plus loin en circulant sur les rails barrières abaissées. Selon le règlement de la course, ils auraient dû être mis hors course. DIRK WAEM / BELGA MAG / BELGA

Tag(s) : #PROS

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
 
 >
http://www.les-actus-du-cyclisme.com/