Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Tour de Castille-et-Leon : Pierre Rolland renoue avec le succès !

Tour de Castille-et-Leon : Pierre Rolland renoue avec le succès !

Deux ans après son dernier succès, Pierre Rolland s’est imposé dimanche avec panache sur la troisième étape du Tour de Castille-et-Leon. Il empoche du même coup le classement général final !

Cette fois, le capitaine du Team Europcar n’a pas laissé passer l’opportunité. Leader d’un jour sur le Tour de Catalogne, puis battu par les favoris dans l’étape-reine, l’Orléanais avait à cœur de prendre sa revanche. C’est chose faite, car sur ce Tour de Castille-et-Leon, il a une nouvelle fois démontré que son coup de pédale faisait merveille sur les pentes les plus élevées.

Quand on regarde le classement général final, on remarque immédiatement l’emprise de la course par les coureurs hispaniques : dans le Top 10, on retrouve sept Espagnols, un Colombien, et deux Français. Cela relève encore la performance du Team : Romain Sicard termine 6e, et Pierre Rolland domine la hiérarchie au terme des trois étapes disputées dans le centre de l’Espagne.

Il faut dire que le Team Europcar arrivait sur le Tour de Castille-et-Leon avec des ambitions légitimes. Au départ, une équipe structurée autour du 4e du Giro 2014, avec Romain Sicard en lieutenant de luxe, Maxime Méderel, Perrig Quémeneur et Fabrice Jeandesboz pour la montagne, Romain Guillemois en soutien, et Angelo Tulik en électron libre, à l’image de sa réputation de coureur hyper offensif. 

Ce dernier brille d’ailleurs sur les premières étapes : le jeune coureur du Team termine deux fois au pied du podium, lors de la première et de la seconde étape. Avant la troisième et dernière journée, Angelo, Pierre et Romain pointent à 10 secondes du leader.

Sur l’étape-reine disputée dimanche entre Zamora et Lubian, les coureurs affrontaient une montée progressive de 181 km. Deux ascensions venaient ponctuer cette journée, l’Alto del Pardornelo (2e cat.) à 27 km du terme, et une montée finale vers l’Alto de Lubian (1ère cat.). Longue de 7.4 km, cette arrivée devait être le juge de paix de ce Tour de Castille-et-Leon.

Dès de le départ de l’étape, cinq coureurs prennent la fuite, dont Perrig Quémeneur. Les échappés sont rattrapés à 19 km du terme, et l’explication entre favoris semble se dessiner. Dans l’Alto de Lubian, Romain Sicard contre une attaque de Rodolfo Torres (COL). À 4 km du sommet, ils ne sont plus que dix à l’avant, et parmi eux, trois coureurs du Team Europcar : Pierre Rolland, Maxime Méderel et le Basque de l’équipe. 

À 1.5 km du sommet, Pierre Rolland place une attaque imparable et s’envole vers la victoire. Il s’impose en solitaire avec douze secondes d’avance sur Benat Intxausti (MOV). Le leader du Team Europcar fait coup double et remporte le classement général. Cinquième de l’étape, Maxime Méderel prend la 12e place du général, tandis que Romain Sicard récupère la 6e place finale, à la faveur de sa 9e place du jour. 

Un magnifique résultat ponctué par la seconde place du Team Europcar au classement par équipes !

Tag(s) : #PROS
 >