Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

France de l’avenir	 Juniors dames ce matin à 9 h 30 - La pensionnaire du Creps de Bourges est championne de France du contre-la-montre depuis jeudi. Marie Le Net (Bretagne) peut viser le doublé ce matin lors de la course en ligne.  - (Nadine MARECHAL)

Marie Le Net (Bretagne), pensionnaire du Creps de Bourges, a remporté le contre-la-montre jeudi. © Droits réservés

Victorieuse du contre-la-montre jeudi après-midi, Marie Le Net (Bretagne, VC Pontivy) aura-t-elle gardé suffisamment de jus pour s'imposer une seconde fois aujourd'hui (départ à 9 h 30) sur ces championnats de France de l'Avenir ?

« Le niveau sera plus relevé que dans le chrono »

« J'avais pris la seconde place l'an passé à Civaux en minimes-cadettes mais cette année, le circuit est plus dur, précisait la pensionnaire bretonne du pôle France endurance du Creps de Bourges. Je n'ai plus de pression mais le niveau était déjà relevé dans le chrono et il le sera encore plus dans la course en ligne. Dans mon comité de Bretagne, nous avons un niveau sensiblement identique (Noémie Agbrall avait terminé troisième à Civaux, NDLR) et ce sera un avantage d'être en surnombre dans le groupe de tête. Dès les premiers tours, l'élimination va se faire par l'arrière et il y aura certainement un duel Bretagne - Bourgogne-Franche Comté. »

Jade Wieil (Bourgogne-Franche Comté, VC Morteau Montbenoit), 3 e l'an dernier et du chrono jeudi sera bien sûr de la partie ainsi que Lyse Girault (CG Orléans), unique représentante de la région Centre-Val de Loire.

Lyse Girault représente la région

La demoiselle domiciliée à Veaugues a toute la confiance de Pascal Vigot, bénévole du VC ligniérois et particulièrement investi dans le cyclisme féminin. « Elle peut être la belle surprise du jour, avouait-il. Elle marche bien. »

Lyse, elle, ne se prend pas la tête. « C'est sûr, c'est un objectif que je me suis fixé depuis le début de l'année mais il y a du gros niveau. Tout dépendra de la configuration de la course et de la fraîcheur du moment. Le circuit me convient bien et j'ai juste à suivre et pourquoi pas attaquer. Face aux filles du pôle France et de Bourgogne-Franche Comté, je serai esseulée et je ne pourrai compter que sur moi-même. »

Nadine Maréchal

Tag(s) : #Féminines, #PROS et AMATEURS, #Nadine MARECHAL
 >