Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Loïc Forestier vit sa saison la plus prolifique, avec huit victoires sur la route - En ce moment, Loïc Forestier (VSNM) lève les bras tous les quinze jours. Avant de rejoindre le VC Toucy, le rouleur nivernais vient de remporter le Circuit des boulevards à Montluçon, son huitième bouquet de la saison sur route.  - (Guillaume CLERC - Le Journal du Centre - Guillaume CLERC - Christophe MASSON - Le Journal du Centre)

À 27 ans, Loïc Forestier va quitter le VSNM, après trois saisons dans la Nièvre.? © photo Christophe MASSON

En ce moment, Loïc Forestier (VSNM) lève les bras tous les quinze jours. Avant de rejoindre le VC Toucy, le rouleur nivernais vient de remporter le Circuit des boulevards à Montluçon, son huitième bouquet de la saison sur route.

 

loïc Forestier n'avait jamais autant gagné sur la route, du moins pas en première catégorie. Avec huit bouquets en Toutes caté', le coureur du VSNM réalise la plus belle saison de sa carrière. Après avoir coupé en juillet, il profite maintenant de sa fraîcheur pour empiler les succès, dont le dernier en date, dimanche, sur les boulevards de Montluçon, où il a roulé vingt-trois tours en solitaire, écœurant toute la concurrence.

« J'espère courir
le TNM avec Toucy »

« J'avais couru Paris-Vierzon la veille et j'étais "collé". J'allais beaucoup mieux à Montluçon, je me sentais bien, alors j'attaquais tous les deux tours. On s'est retrouvé devant avec un petit groupe et j'ai attaqué sur le plat. Je ne m'y attendais pas trop, mais je me suis retrouvé tout seul, pendant vingt-trois tours, en reprenant dix secondes par tour à mes poursuivants », racontait-il, en revenant de Bruère-Allichamps, où il a pris, hier, la quinzième place d'une course (sa troisième en trois jours) remportée par Thomas Girard (Creuse Oxygène).

 

Avec ce huitième succès, et les douze qu'il avait accumulés cet hiver en cyclo-cross, Forestier s'est bâti un solide palmarès cette année. « C'est ma meilleure saison. Il y a beaucoup de gars qui manquent de jus à cette époque, quand moi je profite de la coupure que j'ai observée en juillet », analyse celui qui quittera le VSNM pour rejoindre le VC Toucy, où il a déjà couru de 2011 à 2013, à partir du 1 er octobre. Après trois saisons dans la Nièvre, il va retrouver une équipe de Division Nationale, ce qui va lui ouvrir de nouvelles perspectives, que ce soit sur les courses à étapes ou les Élites nationales, où il est difficile de rivaliser en étant seul. « J'ai été contacté par plusieurs clubs (Roanne, Chartres, Dijon, Cournon et Chalette) et j'ai choisi Toucy. Je vais remplacer Vincent Louiche, et sur les manches de Coupe de France (DN2), je devrais faire partie de coureurs protégés avec Damian Wild. Après, cela dépendra aussi des niveaux de forme. J'espère courir le TNM (le VC Toucy n'y a pas participé cette année), pas pour jouer le général, mais pour les victoires d'étape. »

Seul en course depuis trois ans, l'ancien Chalettois devra aussi réapprendre à courir en équipe. « Il faudra retrouver ces automatismes. Depuis trois saisons, je ne me souciais que de moi pendant la course. Si je n'étais pas devant, je ne pouvais m'en prendre qu'à moi. L'année prochaine, si j'ai un équipier devant, c'est lui qui jouera la gagne. Mais être équipier ne me dérange pas, il faudra que ça tourne. » Ce retour à Toucy dresse aussi le constat qu'il est impossible pour un coureur de première catégorie de rester dans la Nièvre, faute de clubs en DN. « C'est le problème de la Nièvre : personne ne fait rien pour que ça bouge. C'est dommage, il y a moyen de faire quelque chose. Il y a de bons coureurs, c'est dommage de ne pas les garder. Mais il faut aussi un sacré budget pour monter une DN », regrette Forestier, qui avait tenté le pari de revenir dans la Nièvre en 2015, avec Antony Tévenot. Il n'y aura donc plus aucun coureur de Première catégorie licencié dans le département.

Le futur Toucycois va reprendre les cyclo-cross dès dimanche, à Avallon (Yonne), sans pour autant en avoir terminé avec la route. « Je vais faire les manches du Challenge Boischaut Marche ». La prochaine aura lieu samedi 7 octobre, à Maisonnais, dans le Cher, pour le Prix des Vendanges.

Guillaume Clerc

 

  •  

Article payé par mes soins

Tag(s) : #AMATEURS, #Guillaume CLERC, #Christophe MASSON, #Le Journal du Centre

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
 
 >
http://www.les-actus-du-cyclisme.com/