Guy Brulon, ici au milieu des enfants de l’école de cyclisme du VT Tranzault, attend 90 jeunes samedi à Neuvy-Saint-Sépulchre.

Guy Brulon, ici au milieu des enfants de l’école de cyclisme du VT Tranzault, attend 90 jeunes samedi à Neuvy-Saint-Sépulchre.

Les meilleurs jeunes de la région Centre-Val de Loire seront samedi à Neuvy-Saint-Sépulchre pour le championnat régional des écoles de vélo.

 
Après le cyclo-coss des Deux jours du plan d’eau, une manche du challenge Crédit Agricole de VTT pour les jeunes, la course du Val de Bouzanne, le prix de Mers-sur-Indre en deux étapes, Guy Brulon et ses amis du VT Tranzault ont trouvé une nouvelle date pour accueillir les cyclistes en herbe. Ce samedi 7 octobre, la commune de Neuvy-Saint-Sépulchre sera une nouvelle fois sur le devant de la scène sportive en accueillant la coupe des clubs des écoles de cyclisme.
Avec les meilleurs de la région « Nous attendons environ 90 participants allant des poussins aux minimes », précise Guy Brulon. Les jeunes tiendront donc la vedette dans cette coupe régionale qui se déroulera par équipes. Et pour accueillir le gratin régional, le VT Tranzault n’a pas lésiné sur l’organisation. « L’épreuve débutera le matin par un contre-la-montre sur route sur un circuit de 3,100 km avec départ et arrivée au Champ-de-Foire. Suivra le cyclo-cross en relais au plan d’eau, pour lequel nous avons préparé un circuit balisé, comme pour les grands, avec de la rubalise. C’est sûr, les enfants vont être heureux. »
Tous ces jeunes viendront des clubs issus des six départements de la région Centre-Val de Loire, parmi lesquelles on retrouvera quatre équipes indriennes qui tenteront de s’illustrer. « L’AC Bas-Berry, club vainqueur de l’édition 2016, viendra avec deux équipes, il y en aura une d’Argenton et une du VT Tranzault », détaille le président.
Toutes ces équipes seront composées de six éléments, garçons ou filles, avec un poussin, deux pupilles, deux benjamins et un minime (ou un troisième benjamin). Le classement final se fera par addition des points des deux épreuves. Il devrait donc y avoir du spectacle ce samedi car cette coupe suscite un réel intérêt. Certains ne laissent même rien au hasard : « Des licenciés d’Indre-et-Loire et du Cher sont venus reconnaître les circuits route et cyclo-cross », ajoute le président tranzaltien qui a toujours la mine aussi réjouie quand il parle du cyclisme des jeunes.